Imprimer
Nichoirs et prédateurs

Pour le début du mois de Mars, les nichoirs, doivent être installés pour accueillir nos amies ailées.


Les oiseaux qui participent à la capture des insectes prédateurs de nos fruitiers  sont des cavernicoles, ils ont besoin de cavités, naturelles ou artificielles pour leur nidification.  L'arboriculteur méticuleux élimine la branche et le tronc creux, qu'il scie ou rebouche soigneusement, sans savoir qu'il fait disparaître le refuge de ses alliés efficaces, les oiseaux. De plus en plus de Croqueurs s'intéressent à "la gente ailée" et souhaitent la protéger.

Pensez dès maintenant à disposer cet abri artificiel, qui leur est nécessaire.

nichoir à mésange-1

L'installation doit se faire en prenant
un certain nombre de précautions :

La position dans le verger: la moins visible possible.
La hauteur du nid par rapport au sol entre 2 et 3 m.
Bonne orientation par rapport aux pluies et vents.
En dehors de la zone de passage que vous utilisez
dans vos déplacements dans le verger.
Le système de fixation, doit être solide, ne doit
pas blesser le support, à court et à long terme.
Le nettoyage annuel fin février, remet le
logement en état pour de nouvelles nichées.
(l'hiver les mésanges les squattent pour dormir au chaud)

Le type de nid s'adaptera au site, certains
sont équipés de protection contre les mustélidés,
eux mêmes prédateurs de nos mésanges et autres
auxiliaires.


protection-nichoir protection-nichoir

La disposition doit permettre l'accès discret de l'oiseau dans ses allers et venues.

La facilité d'approche importe plus que
la position dans le jardin, ou sa hauteur
par rapport au sol.

rouge-queue

Mésange-charbonnière
Jeunes-mésanges Les couvées peuvent accueillir de trois à six
jeunes , parfois huit.


Imaginez le nombre de proies nécessaires pour alimenter ces jeunes oisillons.

(Exceptionnellement n'ouvrez les nids très rapidement qu'a la toute fin du nourrissage pour éviter l'abandon de la couvée)


nichoir à mésange-3


S'il est possible de placer les nichoirs
en périphérie du verger, ils seront plus facilement utilisés que dans le centre du verger.
Les occupants habituels seront
les mésanges: charbonnières, bleues, nonnettes, les rougequeues, gobe-mouches, sitelles torchepot.

Tous ces oiseaux participeront au
nettoyage des fruitiers

en particulier, carpocapses, larves et chenilles en tous genres.

 

Vous devez nettoyer les nids après l'hiver, avant la mi-Mars, car avant ils servent d'abris nocturnes les jours de grand froids. Pas plus d'un an sans nettoyage.

 

Nous pouvons vous indiquez les coordonées des
modèles que nous utilisons habituellement.

 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Droits réservés sur les  PHOTOS :   HF


Pour plus d'informations  n'hésitez pas à nous écrire
ou à venir nous rencontrer.

A bientôt.
Affichages : 5164