Après les commandes sur le web, vient la récolte des greffons : sous le froid, sous la pluie, rien ne nous arrête ; ci-dessous à Saint Clair sur Epte, nous récoltons des variétés souvent rares.

P1110472 P1110474 P1090630

Bourses aux greffons successives

Une naissance ‘’La Boursinfotique ‘’ ou l’aide informatique à la gestion de la bourse aux greffons !

Quoi de plus tentant de se servir de ce moyen moderne et puissant pour gérer notre bourse qui, par son succès grandissant et le nombre d’adhérents de l’association, demande de plus en plus de ressources.

AnnéeDemandeursVariétés disponiblesBaguettes demandéesBaguettes distribuées
2010

59

202 925 896
2011 77 209 994 1028
2012 80 236 1039 948
2013 89 190 1273 1173
2014 71 176 1147 939
2015 71 173 931 939
2016 72 253 1359 1187
2017 82 293 1702 1608
2018  68  249

1679

1483

2019 84   1955  
cd135_015 cd135_016

Après plusieurs années de rodage, les demandes et les offres de baguettes  sont maintenant directement reçues par le net sur le site Île de France, on rajoute manuellement les fiches papier, de moins en moins nombreuses. Bien entendu, seuls les adhérents ont accès à la bourse. Le point de départ de la bourse est l'inventaire des variétés possédées par les adhérents. On ne peut demander ou proposer des greffons que des variétés figurant dans l'inventaire.

A tout moment, les adhérents peuvent connaître l'état actuel des demandes et des offres.

  Un tableau Excel récupère les données entrées sur le site, puis prépare les séries d'étiquettes, utilisées la veille de la Bourse.

Le système permet d'imprimer :

  • une étiquette pour chacune des variétés disponibles, qui est collée sur chaque cellule de la « cartouchière » disposée sur une très longue table, voir les photos ci-dessous.
    cd135 012 cd135 014
    Greffons-2013-ORIGINE_H-Fourey_w_5005 Greffons-2013-ORIGINE_H-Fourey_w_5011
  • au juste compte des baguettes demandées et disponibles, l’étiquette d’identification avec le sigle Croqueur, la variété, l'origine du donneur et qui est  posée sur la « tête »* de chaque baguette se trouvant en  paquets stockés dans les cellules de la cartouchière ; le lien des paquets est alors retiré.

    *pour garder l’identification de la baguette après prélèvement d'un ou plusieurs greffons.

  • une étiquette "demandeur" qui sera apposée sur son paquet qui regroupera ses baguettes, remis à la bourse.
  • la liste des demandeurs, par ordre alphabétique, avec les variétés souhaitées et qui sert, toujours la veille de la bourse, à prélever dans chaque cellule les baguettes disponibles pour répondre à la demande. Sur la liste on reporte l’origine des baguettes et les quantités données. Puis le paquet de baguettes est emballé et étiqueté au nom du demandeur au poste de contrôle final qui s’assure du respect de la traçabilité et de la similitude de la liste et du paquet. Dans le cas où la demande dépasse l'offre, les demandes sont traités dans l'ordre chronologique de leur arrivée, sur le site ou dans la boîte à lettres.

Ensuite, on fait la saisie de la distribution effective, en notant l’origine de toutes les baguettes distribuées, de manière à garantir une traçabilité systématique.

Porte-greffes.

Greffons-2013-ORIGINE_H-Fourey_w_5024 Greffons-2013-ORIGINE_H-Fourey_w_5059

Le programme d’impression fournit :

  • une étiquette pour chaque tas de portes-greffes
  • une étiquette pour chacun des porte-greffes apposée en partie basse, pour rester après le greffage en tête et éviter de mettre deux étiquettes sur un porte-greffes fourchu.
  • une étiquette par demandeur, à coller sur son paquet de porte-greffes, où figurent les quantités et espèces demandées.

Grâce au fichier renseigné des demandeurs de greffons et à celui des demandeurs de porte-greffes nous savons à qui nous avons donné les variétés de notre bourse (traçabilité). Nous espérons ensuite avoir des retours sur le succès  des greffages.

Tout cela est possible grâce à la nombreuse équipe Bourse, au système informatique mis en place, aux adhérents qui de plus en plus font l’effort de faire leur demande sur le net, aux donneurs de baguettes qui respectent les quantités recherchées. Que tous soient ici remerciés.

J. Boulet, H. Fourey, J.-P. Garnier et J. Mandonnet, photos Yves Rainisio et Henri Fourey.

 

Ci-dessous un apercu des travaux préparatoires pour 2017.
Un film élaboré par Hervé Chabert.
Temps de chargement plus ou moins long selon connexion et navigateur.